Commerce

Frédéric CHAUCHET

C’est en centre-ville que cela se passe !

Un marché de 1,5 million de consommateurs dans un rayon de 100 km… Le dynamisme démographique de la métropole et son rayonnement économique croissant font de Nantes Saint-Nazaire un territoire de prédilection de l'activité commerciale. À Nantes et Saint-Nazaire, pôles d'attractivité majeurs du département de Loire-Atlantique, les collectivités en accompagnent les mutations. Notamment en consolidant la demande croissante pour l'offre de centre-ville. 


06Fond-Bleu(Secondaire)

Une forte croissance démographique

La métropole Nantes Saint-Nazaire compte environ 800 000 habitants, et va en gagner 150 000 à l’horizon 2030. En élargissant la zone de chalandise à une centaine de kilomètres alentour, le réservoir de consommateurs est d'ores et déjà supérieur à 1,5 million de personnes.

Les cœurs de ville savent se rendre attractifs

Le patrimoine des cœurs des villes est un atout majeur de l’attractivité commerciale. Le secteur sauvegardé nantais est même l’un des plus vastes de France avec 126 hectares, et son aménagement réussit l'équilibre de la valorisation et de la préservation. De la même façon, l'aménagement du centre-ville de Saint-Nazaire privilégie la plus grande accessibilité.

Des réseaux de commerçants dynamiques

Le secteur du commerce de Nantes Saint-Nazaire favorise le travail collectif, en lien étroit avec la CCI et les villes. À Nantes, l’association Plein Center dynamise la cohésion des commerçants du centre-ville, et l'Unacod (Union nantaise du commerce de détail) fédère de plus de 50 associations et 900 commerçants. À Saint-Nazaire, l'association Vitrines regroupe plus de 130 commerçants.

06Fond-Bleu(Secondaire)

Le commerce de centre-ville fait mieux que résister à Nantes Saint-Nazaire. En Loire-Atlantique, l'activité commerciale reste dominée par des points de vente de moins de 300 m2, situés pour les deux-tiers au cœur des villes, des centre-bourgs et des quartiers. L’agglomération nantaise regroupe près de la moitié de ces points de vente, Saint-Nazaire 12 %. L’hygiène-santé (30 %) et l’alimentaire (22 %) se taillent la part du lion des commerces de moins de 300 m2. À l’opposé, les surfaces consacrées aux produits de culture et de loisirs diminuent régulièrement face à la concurrence de l’e-commerce.

Un développement concerté au sein d’un même bassin de vie

Les commerces de périphérie ne doivent pas être négligés : ils représentent 55 % des surfaces et seulement 18 % des points de vente. En centre-ville,  l'offre se veut plus diverse : le nombre de points de vente est important, même s'ils n'occupent que 30 % des surfaces et seulement 15% sur l’agglomération nantaise. Les collectivités de la métropole Nantes Saint-Nazaire ont défini une stratégie commune en matière d’implantation commerciale. Une concertation a été menée dont le Document d’aménagement commercial (DAC) qui en est issu pose un principe majeur : réduire les concurrences au sein d’un même bassin de vie.

Contenir le développement commercial de la périphérie

Nantes s'est dotée en 2012 d’un Schéma d’urbanisme commercial. Son objectif : renforcer l’offre commerciale au sein des centralités (centre-ville et quartiers) et contenir le développement commercial de périphérie. L’accent a été mis sur l’accessibilité et la convivialité. De grands travaux d’aménagement ont été entrepris dans le centre-ville. Les abords du Château des ducs de Bretagne se sont parés d’un miroir d’eau, tandis que les principales rues commerçantes ainsi que les places Royale et Graslin étaient rendues piétonnes. Le récent aménagement du cours des 50-otages, qui traverse l’hyper-centre de Nantes, favorise les déplacements doux et les flux entre les principaux quartiers commerçants. 

À Saint-Nazaire, le trait d’union entre le centre-ville et le quartier portuaire

Soutenue par une véritable stratégie de développement, l'activité commerciale de Saint-Nazaire est en pleine évolution. Il y a plus de vingt ans, le centre commercial Le Paquebot voyait le jour au centre-ville de Saint-Nazaire. Il avait pour vocation de redynamiser le commerce de la ville. Depuis, il est bien intégré dans le paysage urbain. De nombreux aménagements (piétonnisation, arrivée de la ligne de bus rapide HélYce…) ont encore modifié l’aspect du centre-ville. Le Ruban bleu, autre centre commercial urbain, fait le lien entre le centre et le quartier portuaire. L’objectif est de densifier l’offre commerciale entre ces deux équipements.


06Fond-Bleu(Secondaire)

Chiffres-clés

4000

4.000 emplois sur Nantes et 4.000 sur Saint-Nazaire

11 500

établissements. A elle seule, la métropole Nantes-Saint-Nazaire regroupe 4.100 points de vente.

1,5

million de personnes dans la zone de chalandise.

06Fond-Bleu(Secondaire)

Nouveaux programmes

Carré Feydeau
Livré début 2014, le carré Feydeau est un programme de centre-ville regroupant un immeuble d’habitation de standing et 13 000 m2 de surface commerciale, ce qui constitue une offre unique en centre-ville.
Passage cœur de Nantes
À Nantes, le célèbre passage Pommeraye, classé monument historique, est désormais prolongé par une nouvelle galerie marchande. Ce passage baptisé Cœur de Nantes propose une douzaine d’emplacements de tailles diverses pour une surface totale de 3 600 m2. Vingt-cinq logements de standing surplombent le nouveau passage.
Passage de la Châtelaine
Après l’incendie qui l’a ravagé il y a quatre ans, le passage de la Châtelaine – à Nantes – va renaître. Situé entre les places Royale et Graslin, ce passage recrée une véritable rue intérieure sur deux niveaux. Prévoyant la création de boutiques et de logements sur une surface totale de 2 350 m2, il devrait voir le jour à la rentrée 2017.
Le Ruban bleu
Il porte le nom du trophée que remportait le paquebot qui battait le record de la traversée de l’Atlantique. Le Ruban bleu est le centre commercial qui fait le lien entre le centre-ville et le quartier du port à Saint-Nazaire. Cette galerie marchande regroupe 40 boutiques ainsi que 7 bars et magasins sur une surface de 18 000 m2.

Vous avez un projet d'entreprise à Nantes Saint-Nazaire ?