Nautisme

Bérénice OUZILLEAU
Responsable implantation d'entreprises stratégiques et réseaux

Le nautisme du futur s'invente ici !

Il est loin le temps où posséder son bateau et sa place au port était le Graal… Aujourd’hui, les usagers rêvent toujours d’aller sur l’eau, mais sans aucune contrainte. Devant l'engouement croissant pour les activités de loisirs liées à la mer et face à ces nouveaux modes de "consommation", Nantes Saint-Nazaire valorise et accompagne la filière nautique et les entreprises innovantes du secteur.

Une géographie idéale

Avec 26 ports maritimes, 8 ports estuariens et 5 ports fluviaux, la Loire-Atlantique est idéalement située entre les bassins du Morbihan et ceux de la Rochelle, entre fleuve et océan. Le nom de ce bassin nautique : Loire-Océan !

Bas-Chantenay, un lieu vitrine fédérateur

A Nantes, sur le site de l’ancienne usine électrique du Bas-Chantenay, Lieu emblématique de l’histoire industrialo-portuaire nantaise, il deviendra le lieu de convergence des entreprises innovantes dans le domaine du nautisme et du maritime à l'horizon 2020-2024.

Des talents au taquet

Nantes et Saint-Nazaire possèdent une densité inédite de formations initiales et continues liées au nautisme. Du CAP au doctorat, du lycée professionnel aux établissements d’enseignement supérieur de renommée, cette offre complète et qualitative constitue un véritable vivier de talents pour la filière.

La crise majeure de 2008, qui a mis en difficulté la filière nautique pendant quelques années, est belle et bien derrière nous! Aujourd’hui, les vents sont porteurs, les équipages relèvent les manches et les énergies convergent pour relever un défi de taille : celui d’inventer le nautisme de demain.

Répondre aux attentes des nouveaux usagers

On les appelle les « Néo-Captains ». Ils sont dans l’immédiateté, veulent profiter de la mer sans contrainte, vivre une expérience unique, vibrante, tout en cherchant à ralentir, à rester zen… Ils attendent du sur-mesure, des options personnalisées et une grande souplesse. Grâce à la transition numérique, l’accès au nautisme est désormais facilité et plusieurs startups locales se distinguent déjà sur cette nouvelle offre : ShareMySea, Skippair.com, Hey Captain, Ocean Serenity… Les boats clubs ont également fait leur apparition à Nantes Saint-Nazaire :  Beneteau Boat Club et Boat Club de France ouvrent une nouvelle voie vers les ports de demain. Le point commun de toutes ces entreprises : revisiter les services et usages autour de l'utilisation partagée des bateaux, sans passer par la case achat.

Les pépites du nautisme sont ici

Aux-côtés des mastodontes, tels que Beneteau qui construit sous le pont de Cheviré, les Figaro 3, premiers monocoques monotypes à foils de série au monde, on trouve ici des entreprises qui sortent du lot. Dans l’esprit grand luxe, on peut également citer le chantier naval Black Pepper Yachts, reconnu comme une pointure dans le monde de la course à la voile ou Darnet Design qui conçoit, en plein cœur de Nantes, le design d’intérieur et le style extérieur de superyachts.

En périphérie de Nantes, à Saint-Herblain, se niche la PME Goïot Systems qui fabrique des pièces en aluminium tandis que le Chantier naval Brava se spécialise dans la construction de voiliers en bois. Autre entreprise de niche, le chantier naval Bathô, qui imagine le réemploi de bateaux en fin de vie, transformés en hébergement insolite sur terre ferme à Rezé. Quant au Chantier Naval de l'Esclain, il apporte son savoir-faire en grutage bateaux, carénage, entretien de bateaux dans le Bas-Chantenay depuis 1991.

Sur le littoral, les entreprises affichent aussi un beau palmarès. De grands coureurs sont équipés de voiles HSD, fabriquées à Pornichet, la conception du bateau Loire Princesse est à créditer à Shipelec, située à Saint-Nazaire. Enfin, pour les adeptes de la voile l’été dans les écoles de voile, vous avez sûrement navigué sur un catamaran sportif Sirena, fabriqué au Pouliguen. 

Une stratégie commune pour une plus grande force de frappe

Nantes Métropole, la Carène et Cap Atlantique adoptent une politique volontariste, privilégiant une entrée « innovation et usages » et les projets de ports du futur, à Saint-Nazaire et à Pornichet, sont d’ores et déjà pensés comme de véritables supports d’expérimentation de la filière nautique de demain. Très impliquée également, la Région Pays-de-la-Loire est partenaire du projet européen CAPITEN visant à développer l’innovation dans les offres et services nautiques pour les rendre plus accessibles au public non-initié. La synergie entre les acteurs publics et privés, entre grands donneurs d’ordre et start-ups, participe à l'émergence de projets collaboratifs. Ce dynamisme local se consolide notamment autour de l'association NINA, véritable cluster qui connecte les entreprises innovantes du nautisme. Il a pour ambition d’aider la création de start-ups et de faciliter la transition numérique des entreprises plus « traditionnelles » de la filière. A ses côtés, l'accompagnement performant du pôle de compétitivité Mer Bretagne Atlantique et d'Atlanpole participent à l’émergence de projets innovants dans le domaine de la mer. Enfin, l’innovation est aussi au cœur du financement des nouveaux projets liés au nautisme, avec ekosea, une plateforme de financement participatif dédiée au monde maritime et à l’écologie.

Chiffres-clés

250

entreprises à l’échelle du département

+ de 10000

usagers nautiques

18,5%

du chiffre d’affaires national de l’industrie nautique réalisé dans les Pays de la Loire

Conception du futur
La révolution « foil » touche tous les engins nautiques et tout reste à inventer. A Nantes, Bird-e-Marine lance des motomarines électriques sur foils pour « voler » sur l’eau avec des sensations de pilotage d’une moto. Le collectif SeawitLab innove avec une aile souple gonflable pour gréer les voiliers. Splashelec rend les voiliers plus accessibles à tous, y compris les personnes handicapées, grâce à des joysticks de pilotage innovant et CDO Innov commercialise le Platypus Craft, un bateau semi-submersible dédié à l’observation sous-marine dans les lagons.
Des propulsion hybrides
La start-up nantaise Neoline mise sur le cargo voilier transatlantique pour développer le fret économiquement et écologiquement performant. Dans le même esprit, la start-up toulousaine Airseas s’installera fin 2020 sur le site du Bas-Chantenay pour développer des ailes de cerfs-volants géantes, le SeaWing, fixées à l’avant des navires de commerce.
Big data et bateau connecté
Utilisation de données sur la météo, sur le plan d’eau, sur le bateau… Le nautisme de demain sera obligatoirement connecté : MyNoteboat propose une sorte de carnet de santé du numérique du bateau, Sailsense Analytics des notifications et des conseils proactifs pour naviguer de manière plus intelligente…
Tourisme nautique
Le littoral, la Loire et l’Erdre sont de parfaits terrains de jeux pour pratiquer des sports nautiques de tous genres. Reste à faire connaître au plus grand nombre ces plans d’eau ! Sportrizer ou Escale littorale y contribuent en rendant visibles les «spots» et les prestataires de sports nautiques.
Évènementiel nautique
Le nautisme a le vent en poupe, l’évènementiel nautique aussi ! Pour valoriser l’identité du nouveau bassin nautique Loire-Océan, l’heure est aux évènements d’envergure (The Bridge, Débords de Loire, La Mer XXL, départ de la Solitaire Urgo Le Figaro...), mais aussi aux évènements plus modestes organisés par les clubs locaux (compétitions ou évènements culturels exemplaires). Locaponton apporte des solutions de location de pontons pour des événements sur l’eau et l’agence de communication Windreport affiche un beau palmarès d’événements autour de la voile.