Santé / Biotechnologies

Mathieu EVRARD
Chargé d'affaires - Santé

La santé de demain se prépare aujourd’hui !

Une dynamique de réseau, de la transversalité et une collaboration entre tous les acteurs locaux font du pôle de santé nantais un leader national, voire européen dans plusieurs spécialités. Les start-ups ne cessent de se créer dans ce secteur, avec notamment 30 spin-off issues de la recherche académique.


Atlanpole Biotherapies, l'atout attractivité

Atlanpole Biotherapies est l'un des pôles les plus attractifs et dynamiques pour le développement des biothérapies en France. Il affiche le plus grand nombre de projets financés en France, et affirme une capacité à attirer un grand nombre de chercheurs – un millier sur la dernière décennie – et à favoriser l'émergence des start-ups.

Nouveau CHU : Plus grand chantier hospitalier de France

A l'horizon 2026, le futur CHU sera implanté au coeur du Quartier de la Santé, sur l'Ile de Nantes. Plus qu'un hôpital, c'est un véritable quartier hospitalo-universitaire qui verra le jour, avec l'installation d'instituts de recherche, du campus, de startups et d'entreprises innovantes.

Arronax pour la recherche et les traitements

Arronax – Accélérateur pour la recherche en radiochimie et oncologie à Nantes Atlantique – gère le cyclotron Arronax, équipement de dimension mondiale dédié à la production de radionucléides. Ses applications concernent l’imagerie médicale, la radiothérapie en oncologie, mais aussi la recherche (médecine nucléaire, physique nucléaire et chimie nucléaire).

La métropole nantaise est une référence en matière de santé et de recherche en biotechnologies. Un rayonnement appuyé par la labellisation « Pôle de compétitivité » obtenue par Atlanpole Biotherapies dès 2005. La renommée de la recherche nantaise, alliée à la présence de grands équipements structurants et de PME innovantes ont contribué à renforcer cette attractivité.

Leader européen de la recherche en biothérapies

Les biothérapies constituent un axe prioritaire de développement économique de la métropole nantaise. Atlanpole Biotherapies, pôle de compétitivité interrégional, regroupe 200 adhérents autour de l'immunothérapie, de la médecine régénérative, des technologies innovantes pour les biothérapies et les radiopharmaceutiques. Certains sont des leaders européens ou mondiaux dans leur domaine respectif, comme Valneva, OSE Immunotherapeutics, Xenothera ou Clean Biologics. La recherche se concentre autour de trois grandes thématiques : immunothérapies, radiopharmaceutiques et médecine régénérative.

West Biotherapy est le guichet pour les projets en thérapies cellulaires et géniques à Nantes. Unique en France, il couvre l'ensemble de la chaîne de valeurs. Sur 1200 m2 et regroupant 120 experts, il épaule des leaders des biothérapies tels que  Horama, expert des traitements de thérapie génique, qui a fait le choix de s'installer à Nantes.

L’hôtel d'entreprises "Nantes Biotech", mitoyen du nouvel Institut de recherche en santé (IRS 2020), accueille les pépites des biotechnologies à deux pas du futur CHU. 

En pointe sur la e-santé

Santé connectée,  télémédecine, stimulation numérique, data, intelligence artificielle … A Nantes et Saint-Nazaire, les chercheurs et les startups inventent les solutions de la e-santé de demain au service du soin et du patient. Leader de la téléconsultation, Doctolib ne s'y est pas trompé en installant à Nantes sa 2e antenne nationale en 2020. De même, une dizaine de startups innovantes du domaine de la e-santé du bien–être et du mieux vivre, au croisement du numérique, ont pris leurs quartiers dans le Creative Care Factory, en plein cœur du Quartier de la Création.

L' « Hôpital du futur » à Nantes en 2026

Avec ses 12.500 salariés (dont 1.200 médecins), le CHU de Nantes est pilote sur de nombreux projets de recherche en santé. L'établissement abrite notamment l'Institut de transplantation urologie-néphrologie (Itun), l’un des premiers centres européen de greffe de rein et de pancréas. Quelque 2000 essais cliniques sont en cours au CHU de Nantes, 1er centre français d’essais cliniques de phase précoce en hématologie et 1er centre français en oncologie nucléaire. 2e centre de lutte contre le cancer en France, l'Institut de Cancérologie de l'Ouest (ICO), basé à St-Herblain, sera lui aussi complètement rénové d'ici à 2023.

Le déménagement du futur CHU sur l’île de Nantes, à l'horizon 2026, crée de nouvelles opportunités pour le secteur santé. Au-delà d'un nouvel hôpital, un véritable quartier hospitalo-universitaire verra le jour rassemblant la nouvelle faculté de santé sur 36 000 m2, regroupant 7 000 étudiants ainsi que de nombreux instituts de recherches. Un projet de développement qui vise à positionner Nantes en pointe sur l’Hôpital du futur et à y attirer les meilleurs chercheurs du monde.

Chiffres-clés

2000

personnels de recherche en santé et 20 plateformes technologiques

175

entreprises sont présentes dans la filière santé

1 à 3

Installer 1 à 3 leader mondial de la santé dans les 10 ans Doubler le nombre d'entreprises de plus de 50 salariés

Immunothérapies
Recherche et innovation sur les anticorps, les vaccins pour lutter contre le cancer ou les maladies auto-immunes et infectieuses : cette thématique regroupe plus de 60 établissements et unités de recherche et des soins, entreprises médicales, plateformes technologiques et plateaux techniques.
Médecine régénérative
Les membres d’Atlanpole Biotherapies développent des solutions innovantes pour faire face à la pénurie d’organes, mais aussi pour le suivi immunologique des patients greffés. Ils expérimentent de nouvelles approches thérapeutiques appliquées aux maladies ostéo-articulaires, à la dermatologie, la cancérologie, la pneumologie et les maladies rares.
Bien-être & Nutrition
Startups, leaders de l'agroalimentaire, instituts de recherche, Technocampus Alimentation, Marché d'intérêt national, ... la métropole a tous les ingrédients pour concevoir, produire et tester les innovations alimentaires du futur.